Hontanx / Le village / Son patrimoine / Le Château d'Aon


sam 24 juin 2017
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Le Château d'Aon

Le Château d'Aon

Le Château d’Aon, est une maison forte des Landes située sur la commune de Hontanx, dont les origines remontent au XIIIe siècle. C’est un château sur motte qui abrite une chapelle castrale.

Renseignements et contact 

Château d'Aon
40190 Hontanx

Tél. : 05.58.03.83.22
Fax : 05.58.03.80.13

Site Internet

L'enceinte primitive fut bâtie au moyen de briques, tout comme le château. L’extension demanda une augmentation de la surface de la motte, ce qui peut expliquer la direction de l’antique chapelle castrale vers le Nord et non vers l’Est, comme la majorité de nos églises.

Comme beaucoup de maisons fortes, le château de Hontanx a subi de nombreuses transformations. Il a été successivement lieu de défense et  d'habitation, avant de servir à des tâches moins nobles, celles de maison de ferme, puis d'étable et de grange.

Le château d'Aon présente un aspect imposant du fait de ses proportions massives -19 mètres de long, sur 12,50 mètres de large et 12,40 mètres de haut. Sur une partie de sa façade nord s'appuie un corps de bâtiment moins ancien, de hauteur nettement inférieure. A l'ouest, le château domine la petite chapelle castrale Saint-Blaise, construite au XIe siècle, dont il est séparé par un jardin.

De plan très simple, il se compose d'un volume rectangulaire et n'a jamais comporté de tour. L'intérieur était divisé en quatre niveaux encore rappelés par de légers retraits dans la maçonnerie. Les nombreux remaniements subis par l'édifice, rendent toute analyse des percements originels assez incertaine.

Comme souvent pour ce type d'édifices, le premier niveau, ou rez-de-chaussée, utilisé pour le stockage des réserves et pour la défense, n'était éclairé que par d'étroites meurtrières, largement ébrasées vers l'intérieur, et, à l'origine, ne comportait pas de porte d'entrée. L'accès se faisait par une porte qui s'ouvrait dans le mur sud du deuxième niveau.

Cet étage était éclairé par des fenêtres plus larges dont la plupart ont été remaniées ou murées. Le troisième niveau était percé de fenêtres à meneaux indiquant qu'à ce niveau vivait le seigneur et sa famille. Enfin, le niveau des combles n'avait aucune ouverture.

Par la suite, une grande porte fut aménagée au rez-de-chaussée ; on construisit et on supprima des cheminées, on lança des escaliers, on réorganisa l'espace intérieur en créant des cloisons en pan-de-bois. Il ne subsiste presque rien aujourd'hui de l'aménagement d'origine qu'il est par conséquent bien difficile d'imaginer.

Cependant, les restes présentent un intérêt patrimonial certain. Les façades et toitures du château et de sa chapelle castrale Saint-Blaise, avec leurs vestiges respectifs de décors peints, ainsi que le sol et le sous-sol de la motte castrale ont été inscrits à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, par arrêté du 29 février 1988.

Le Château d'Aon et son ensemble constitué par les dépendances et la Chapelle sont propriété de la commune depuis 1980 et a  été transformé en 1990 en centre d'hébergement et de restauration

Pour mener à bien ce projet, l'association "Hountans en te bibe" est née  en  1983 avec pour objet principal :

 "promouvoir la restauration et le développement du Château d'Aon dans le but de créer un centre d'animation à vocation culturelle, touristique et sociale".

L'association assure  la gestion et le  fonctionnement de cette structure.

château et photos aériennes 110 ret
  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Sujet(s) en relation