Hontanx / Le village / Son histoire


sam 24 juin 2017
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage

Son histoire

Son histoire

Bastide-rue du XIVe siècle, Hontanx conserve le château d'Aon, rare maison forte des Landes du XIIIe, la porte d'entrée fortifiée et bien d'autres curiosités...

C'est en plein cœur du Bas-Armagnac, aux confins des Landes et du Gers, que se situe le charmant village de Hontanx. L'origine du nom dérive du latin fontis ce qui veut dire fontaine. Son évolution au cours des siècles est la suivante : Fontanellis, Fontaniis, Fontanas, Fontas, Hontans et enfin Hontanx. De nombreuses sources ou fontaines alimentent aujourd'hui encore de nombreux étangs.

Le premier peuplement s’est installé vers le Ve siècle au niveau du cimetière actuel, autour d’une église dont il ne reste aucune trace. Hontanx apparaît pour la première fois dans les textes en 1108 à travers un personnage : Bonellus de Fontanellis.

Au XIIe siècle c’est sur cet emplacement, au lieu dit « Monde » que fut édifié  une nouvelle église paroissiale, qui subsistera jusqu’au milieu du XIXe siècle.

En même temps, on assiste en Aquitaine et en Gascogne notamment à la mise en place d’une nouvelle société et aristocratie foncière dont les pouvoirs vont s’appuyer sur l’existence d’une seigneurie. Le seigneur de Hontanx va édifier une construction de bois. Rapidement il éprouve le besoin de lui adjoindre un lieu de culte : la chapelle Saint Blaise.

La première mention du « Castrum » remonte au XIIIe siècle : Hontanx est alors un Castelnau (château neuf) ; son seigneur, le sire d’Estang rend hommage au roi d’Angleterre (1279).

A cette époque, la région est une zone frontière entre les territoires des rois de France et d’Angleterre. Après de nombreux conflits on trouve acte en 1298, de l’achat du château par Constance de Marsan, fille de Gaston VII.

Le modeste château ne peut suffire et une maison noble en brique va remplacer la construction d’origine. Véritable maison forte, le château ne pouvait que donner une impression de sécurité aux habitants de la paroisse qui en ce début du XIVe siècle très troublé, vont trouver refuge auprès de lui. Le bourg se forma spontanément auprès de cette motte défensive.

Le village neuf est ainsi créé et délimité, au détriment de l’agglomération primitive qui sera abandonnée. Le village est entouré de fossés et se termine par une tour : porte d’entrée fortifiée. (Une nouvelle église bâtie sur les plans de l’ancienne vient s’accrocher à cette porte en 1870).

Le 25 janvier 1311, Gaston II père de Gaston Fébus établit avec Fortaner de Lescun, seigneur de Hontanx un contrat de paréage pour la création d’une bastide.

Les bastides ou villes nouvelles étaient le plus souvent créées dans le but de coloniser le territoire.

Une charte de coutume édictait les règles urbaines : une copie (datée du XVIIe) se trouve à la bibliothèque de Varsovie. L'original qui date du XVe siècle n'a jamais été retrouvé.

Différentes familles se succèdent : les Béarn, Les Manaud de Navailles, les d’Aon : seigneurs de Lussagnet.

  • Noté actuellement 0 étoile(s) sur 5.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note: 0/5 (0 votes exprimés)

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Office de tourisme des Landes d'Armagnac

181 Grand'Rue
40190 Villeneuve de Marsan

Tél : 05 58 45 80 90

Email :
villeneuve.office-du-tourisme
@wanadoo.fr

Pour réussir votre séjour, visitez le site de l'Office de tourisme des Landes d'Armagnac